Sundance Film Festival 2019

SUNDANCE FILM FESTIVAL 2019

Du 24 janvier au 3 février se déroulera à Park City dans l’état de l’Utah la 35ème édition du Sundance Film Festival, le plus important festival de cinéma indépendant. Des films et des documentaires de réalisateurs originaux et prometteurs sur la scène internationale, des œuvres qui racontent la vérité, des visions courageuses et innovantes. Quatorze sections, 112 long-métrages, 102 avant-premières, 33 pays représentés, 45 premiers films, et une place importante pour les femmes avec plus de 40% de réalisatrices.

 

CINÉMA AMÉRICAIN EN COMPÉTITION

HALA de Minhal Baig – L’histoire d’une adolescente irrépréhensible, fille d’un immigré pakistanais aux États-Unis. Hala se rapproche de la maturité et donc, selon les volontés de son père, du mariage, qui selon les traditions est organisé par la famille. Mais Hala est amoureuse de Jesse, un camarade de classe avec qui elle partage une passion pour la poésie.

 

DOCUMENTAIRES AMÉRICAINS EN COMPÉTITION

MIKE WALLACE IS HERE d’Avi Belkin – Le journalisme dans l’Amérique de Trump est sur la guillotine. Mensonges, fake news et propagande menacent de vider de son sens le premier amendement de la Constitution. Mike Wallace avec son style incisif et sans règle est considéré comme un des inventeurs et des responsables de ce style de journalisme. En cinquante ans de carrière il a interviewé les plus grands personnages mondiaux, en gardant toujours l’empreinte d’un journalisme agressif et spectaculaire. Le portrait d’un journaliste qui à travers les décennies a contribué, en mélangeant vie privée et vie publique, à sa crise actuelle.

ONE CHILD NATION de Nanfu Wang – La terrible politique chinoise de l’enfant unique. Une enquête sur des millions d’histoires de stérilisations forcées, d’enfants abandonnés, d’enlèvements d’état. Le film revèle l’implacable propagande de la terreur qui a contraint de nombreux citoyens chinois à commettre des crimes atroces envers leurs amis, connaissances, parents. A travers des interviews, aussi bien aux victimes qu’à leurs bourreaux, et s’appuyant sur des données sur le nombre d’enfants abandonnés ou disparus, One Child Nation rompt avec des décennies de silence sur une des plus terribles et systématiques expérimentations de manipulation sociale de l’histoire de l’humanité.

 

DOCUMENTAIRES INTERNATIONAUX EN COMPÉTITION

ADVOCATE de Rachel Leah Jones – Un film original et provocateur pour regarder les conséquences du conflit israélo-palestinien d’une perspective pacificatrice. Lea Tsemel est une avocate israélienne pour les droits humains, souvent exposée aux critiques de la presse et de l’opinion publique pour la défense des palestiniens. Le cas d’un mineur accusé de tentative de meurtre et le cas personel de la défense de son mari, un activiste accusé de trahison contre l’état d’Israël.

COLD CASE HAMMARSKJÖLD de Mads Brügger – En 1961 le secrétaire général des Nations Unies Dag Hammarskjold meurt dans un mystérieux accident d’avion. A l’époque il était engagé dans le soutien de l’indépendance du Congo, s’opposant aux volontés des compagnies minéralières européennes. Ce fut en réalité un meurtre déguisé. Cinquante ans après le cas est toujours irrésolu. Une enquête qui essaye de se confronter avec la vérité ensablée dans des mystères, des conspirations et des fausses pistes.

GAZA de Garry Keane – Un aperçu de la vie des palestiniens à Gaza. Ahmad, un chauffeur de taxi, un étudiant, un enseignant et un coiffeur. Ahmad peut conduire ses passagers partout à part en dehors de l’enclave. Mixte, kaléidoscopique, fragmenté, le portrait de Gaza et des ses habitants.

MIDNIGHT TRAVELER d’Hassan Fazili – Une histoire de migration, un récit autobiographique filmé par son protagoniste. En 2015 Hassan Fazili est condamné à mort par les talibans pour son documentaire Peace in Afghanistan. A la suite du meurtre de l’acteur principal, Fazili, sa femme et son fils se réfugient au Tadjikistan. Quatorze mois plus tard ils sont renvoyés en Afghanistan. De là, ils tentent de traverser la Turquie, la Bulgarie, la Serbie, luttant avec des trafiquants, des bandes criminelles et d’autres réfugiés comme eux.

SEA OF SHADOW de Richard Ladkani – La mer de Cortez au Mexique s’est transformée en un véritable champ de bataille. Les cartels de la drogue ont découvert la ‘cocaïne de la mer’, un poisson qui s’appelle totoaba, et qui génère des millions de dollars. La pêche démesurée au totoaba est en train de causer la destruction de l’écosystème et l’extinction de l’espèce de baleine la plus petite au monde, la vaquita. En essayant de les sauver, les défenseurs de l’environnement, les journalistes, les enquêteurs et la marine mexicaine mettent au jour l’expansion d’un marché noir jusqu’alors inconnu.

THE EDGE OF DEMOCRACY de Petra Costa – Durant la présidence de Luiz Inácio Lula da Silva, élu en 2002, 20 millions de brésiliens sont sortis de la pauvreté. En 2010 Lula passe le témoin à Dilma Rousseff. Derrière les célébrations officielles, la rage de la population pour la corruption galopante, et l’ascension d’un jeune magistrat qui a construit sa réputation internationale sur sa bataille personnelle et discutable contre Lula et Rousseff, déterminant le sort d’un pays sorti depuis quelques décennies de la dictature militaire. En montrant un pays profondément divisé, le film lance une puissante mise en garde sur la nature de la crise politique et institutionnelle au Brésil, derrière laquelle il y aurait la patte des puissances occidentales.

THE GREAT HACK de Karim Amer – Les données informatiques, les données que nous fournissons avec nos recherches sur le web, ont dépassé le pétrole pour leur valeur sur le marché mondial. Ce sont les nouvelles armes de batailles politiques et culturelles. En partant du cas de Cambridge Analytics de Facebook, le film propose un regard inquiétant sur le monde obscur de l’exploitation de nos données personnelles, de la bataille que nous sommes appelés à faire pour protéger ces données et les informations que nous consommons tous les jours.

 

AVANT-PREMIÈRES MONDIALES

OFFICIAL SECRETS de Gavin Hood – L’histoire vraie de l’agent secret britannique Katharine Gun qui révéla durant l’invasion américaine en Irak en 2003 un dossier top-secret de la National Security Agency sur les opérations d’espionnage illégal contre des membres du Conseil de Sécurité des Nations Unies pour les inciter à voter en faveur de l’intervention américaine.

THE REPORT de Scott Z. Burns – Les inquiétantes techniques « d’interrogatoires améliorés » adoptées par la CIA au lendemain du 11 septembre sous les yeux de la commission du Sénat américain guidé par Daniel Jones, un membre du staff. Un thriller politique intense  sur une décennie d’illégalité aux plus hauts niveaux de la politique américaine.

 

NEXT

THE INFILTRATORS d’Alex Rivera – Basé sur une histoire vraie, l’histoire de Claudio Rojas, un homme enlevé dans sa maison en Floride et conduit, sans aucune explication, dans un centre de détention. La famille dénonce sa disparition à la NIYA, la National Immigrant Youth Alliance, une association d’activiste engagé contre les expulsions d’immigrés. En utilisant un infiltré, la NIYA découvre que le centre abrite des centaines d’immigrés de différentes nationalités en détention illégale.

 

Share your thoughts